EcoledeviolonAHC_textures-petit-noir-250

NOTRE ÉQUIPE

Dillon.. selon Anne-Hélène

De toute sa grandeur, Dillon impressionne surtout par sa grandeur d'âme ! Chaleureux, à l'écoute et professionnel, il sait mettre sa passion au service d'un lien sympathique et de beaux progrès. Aussi à l'aise avec les jeunes bambins qu'avec les adultes, il sait se renouveler encore et encore, composant les mélodies des rencontres aussi bien qu'il compose la musique qu'il crée. Passionné de musique d'ensemble, il s'implique avec joie dans les projets de groupe de l'école. 

Dillon Hatcher, professeur de violon et d'alto à l'école Anne-Hélène Chevrette

Dillon Hatcher
Professeur de violon et d'alto

Biographie

Dillon apprivoise l’alto sous la tutelle de Jocelyne Bastien au Conservatoire de musique de Montréal, où il obtient son baccalauréat en 2016. Son attirance pour la création et pour de nouvelles sonorités le mène à s’initier aux ondes Martenot avec Estelle Lemire et à découvrir la composition électroacoustique avec Louis Dufort et Martin Bédard (2017).

 

Avide collaborateur, Dillon navigue sur tous les courants musicaux qu’il rencontre : classique, contemporain, traditionnel, populaire, jazz, expérimental, électronique et électroacoustique. Quand il ne joue pas avec des orchestres (OSD, OSS, etc.) et des ensembles de musique de chambre (Collectif de la Cité, Concerts sous les chandelles, Concerts Candlelight, etc.), il interprète ou compose pour divers projets multimédias, notamment pour la danse (Au bord de.../BIGICO), pour le grand écran (La contemplation du mystère/Roger Tellier-Craig), ainsi que pour le théâtre, la chanson et les comédies musicales en tant que concepteur sonore, arrangeur ou co-compositeur, avec sa conjointe, la compositrice Sarah-Anne Arsenault. Il a notamment co-signé avec elle la musique du balado de radio-théâtre Haut du lac (Théâtre pour pas être tout seul/CKRL), prélude à la pièce Fond de rang (Premier Acte/novembre 2021).

 

EcoledeviolonAHC_textures-2500PX_Plan de

  Souvenirs  

racontés par Dillon

La musique me procure un tel sentiment de joie et de plénitude que j'ai toujours souhaité transmettre le bonheur d'en jouer. Lorsque je performe, je veux communiquer un sentiment, une impression, un monde dans lequel se ressourcer... Lorsque j'enseigne, je veux que mes élèves se rendent compte de ce pouvoir. Je vise à leur transmettre l'émerveillement face à la musique, ainsi que la curiosité et la persévérance nécessaires pour en découvrir les secrets.

Mon parcours m'a mené à jouer entre autres du piano, du violon, puis de l'alto. C'est avec ce dernier instrument que j'ai fait mes études avec Jocelyne Bastien, une professeure extraordinaire qui m'a permis de trouver mon expressivité, d'assouvir ma curiosité, et de gagner en confiance. Je tiens beaucoup à ce que mes élèves grandissent à leur tour de cette manière. Les expériences de mon parcours m'ont confirmé qu'il n'y a pas une seule façon d'apprendre et d'enseigner une discipline, et que certaines approches fonctionnent mieux pour certaines personnes. Je prône donc le dialogue, l'expérimentation, la créativité, et bien sûr, le plaisir!

Inspirations

pédagogiques

Lors d'un cours de piano quand j'étais enfant, je suis devenu frustré à force de me battre avec un passage difficile. Ma prof de l'époque a fini par interrompre mon acharnement pour me dire tranquillement : "Arrête d'essayer, prends une grande respiration, et regarde l'arbre par la fenêtre". Je pouvais le regarder aussi longtemps que je voulais. Ma frustration s'est dissipée et le calme m'a envahi. J'ai alors senti que j'étais prêt à me relancer dans le passage... Peu importe l'âge, le niveau d'apprentissage ou le degré d'expérience d'une personne, la musique reste avant tout un jeu, un chemin, une découverte de soi.

EcoledeviolonAHC_Orkestra_2048X2048_30.j