Début des cours de la prochaine année : le lundi 20 septembre 2021

EcoledeviolonAHC_textures-petit-noir-250

NOTRE ÉQUIPE

Sylvain... selon Marie-Noëlle

Après plus de 20 ans à côtoyer Sylvain comme collègue, ami et coloc, je peux affirmer sans hésitation qu'il est une personne inspirante, un musicien rayonnant. Son talent sans borne et son humour savoureux font de lui un musicien pétillant qui brille dès qu'il a son violon sur l'épaule. Avoir un professeur comme Sylvain dans son équipe, c'est être assuré que les répétitions ne seront jamais banales, un brin survoltées et ponctuées par ses commentaires clownesques. Malgré cela, c'est avec rigueur et précision qu'il encadre ses élèves, leur insufflant sa passion pour le jazz et les musiques du monde, repoussant les limites de leur créativité pour les faire grandir.

Ecole-de-violon-AHC_Sylvain-Neault.jpg

Sylvain Neault

Professeur de violon et violon jazz

Biographie

Natif de la ville de Québec, Sylvain reçoit une formation classique au Conservatoire de musique de Québec et à l’Université Laval. Très tôt, il s’éveille à la musique improvisée et à l’immensité du répertoire pouvant être associé au violon : depuis 15 ans, il explore le jazz, le swing manouche (musique du Hot Club de France avec Django Reinhardt & Stéphane Grappelli), la musique traditionnelle québécoise, irlandaise, scandinave, roumaine, hongroise, russe, moyen orientale et sud-américaine. Sa grande capacité à improviser et sa justesse remarquable l’amènent à accompagner des artistes de renom tels que Gilles Vigneault (2008-2011) et Yves Lambert (depuis 2010).

 

Au fil des ans, il fait des tournées au Québec et au Canada, aux États-Unis, en France, en Belgique, au Danemark et en Asie. En 2001, il profite du passage du violoniste de réputation internationale Didier Lockwood pour parfaire ses connaissances dans un stage en violon jazz au Domaine Forget. Il étudie ce style à l’Université Laval auprès du guitariste Gabriel Hamel et du saxophoniste Janis Steprans et il obtient une maîtrise en interprétation du violon jazz au printemps 2015.

 

Depuis une dizaine d’années, Sylvain collabore à plus d’une quinzaine d’enregistrements dont les albums Grand Voyageur et Swing manouche de Carmen Genest & David Jacques, Gypsy Cab et En Fugue du trio Bazirka, ainsi que Arriver chez soi  et Retrouvailles de Gilles Vigneault.

 

Sylvain est actuellement chargé de cours en violon jazz et musique populaire à la faculté de musique de l’Université Laval; explore l’art clownesque dans les productions Swing Station et La Grande Étude du Théâtre aTempo; interprète des musiques du monde avec Bazirka; du swing manouche au sein du quartet Artillerie lourde; de la musique scandinave avec l’ensemble Nordri et du jazz avec le Sylvain Neault Jazz Trio. Depuis 2013, il est violon solo de l’orchestre de Martin Fontaine dans la production Elvis Expérience présentée au Capitole de Québec à chaque été.

 

Sylvain reçoit régulièrement l’aide financière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec qui le soutien dans ses projets de création.

EcoledeviolonAHC_textures-2500PX_Plan de

  Souvenirs  

racontés par Sylvain

Ce que j'apprécie le plus dans l'enseignement du jazz et de l'improvisation c'est d'être témoin du déclic qui se fait chez l'élève lorsqu'il se rend compte qu'il peut jouer tout ce qui lui passe par la tête. Je repense à l'enthousiasme éclatant de mon élève Simon qui, tout en découvrant des thèmes bebop de Charlie Parker, se laissait aller dans ses improvisations. Au-delà de la technique et du maniement de l'instrument, sa créativité jaillissait dans ses improvisations en toute liberté !

Inspirations

pédagogiques

Je me rappelle, je devais avoir 8 ans, la découverte d'un microsillon (33 tours) du grand violoniste russe David Oistrakh qui interprétait «zigeunerweisen» : une pièce irrésistible qui traduit tellement bien l'âme slave à la fois mélancolique et festive. Je suis passé à travers ce disque tellement je l'ai écouté ! Pendant plusieurs années, le son et les inflexions de la musique tzigane ont teinté mes interprétations de musique classique au grand désarroi de mon professeur du Conservatoire !!! C'est quelques années plus tard, lors de mes études au cégep de Sainte-Foy, que mon accompagnatrice, la sympathique pianiste Louise Cauffopé, m'a fait saisir l'importance de bien respecter l'essence même de chaque style musical.  On a eu plusieurs fous rires : surtout lorsqu'elle me reprenait suite à un «gliss tsigano-mozartien» ! Ses conseils m'ont poussé à m'écouter davantage et à départager les éléments des différents styles musicaux pour les utiliser judicieusement !

EcoledeviolonAHC_Orkestra_2048X2048_30.j